Nouvelles
Mardi le 25 avril 2017 (Nouvelle)
Avancement des travaux : fraie et ensemencements

Nous vous présentons une toute nouvelle capsule vidéo afin que vous puissiez voir la croissance impressionnante de nos saumons et en savoir plus sur le succès de la fraie artificielle de l’automne 2016.

 

  

 

 

En 2016, 358 saumons élevés à partir des smolts capturés dans les rivières Romaine et Puyjalon en 2013, 2014 et 2015, étaient en élevage au LARSA (Laboratoire de recherche en sciences aquatiques, Université Laval, Québec). Un protocole d’élevage efficace et toujours amélioré a permis une meilleure croissance et une meilleure survie que celles anticipées. En raison de cette performance, la capacité optimale des bassins d’élevage a été atteinte au début de l’automne.

 

La fraie artificielle s’est déroulée du 26 octobre au 5 décembre dernier. Au début novembre, l’équipe de Uanan Experts-Conseils Inc., responsable des opérations de la station piscicole de la SSRR aux abords de la Romaine, s’est rendu au LARSA afin d’y suivre une formation pour acquérir les connaissances nécessaires à la bonne manipulation des œufs.

 

À la fin d’octobre, tout l’espace disponible était occupé au LARSA; la production d’œufs des dernières semaines a donc été transportée par avion à la Station. Le premier envoi était accompagné par un membre de l’équipe du LARSA, qui a pu compléter la formation de l’équipe sur place pour la prise en charge des œufs. Ainsi, environ 100 000 des 335 000 œufs obtenus ont été transportés à Havre-Saint-Pierre immédiatement après leur fécondation. Il convient de souligner l’excellente collaboration du transporteur qui a pris un soin minutieux pour assurer la livraison des œufs dans les meilleures conditions possibles.

 

Les œufs du LARSA ont maintenant atteint le développement d’œufs oeillés, stade où leur transport est le plus sécuritaire. Pour éviter d’avoir à expédier plus tard des alevins, la presque totalité des œufs, soit environ 300 000, ont été transportés à la station.

 

Malgré les tempêtes hivernales qui ont complexifié le transport, tout s’est bien déroulé, quelques alevins sont déjà sortis de leur œuf ! Toute l’équipe, celle du LARSA, de Uanan, les gens de l’aéroport et des réservations de vols chez Hydro-Québec ont contribué au succès de ces opérations.

 

Si la survie des œufs continue à être aussi bonne, la Société aura dix fois plus d’alevins à ensemencer que l’an dernier. Pour bien réussir l’ensemencement et donner de meilleures chances de survie aux alevins, il faut les déposer dans de bons habitats pour eux où ils trouveront à la fois leur nourriture (souvent des larves d’insectes), un abri pour se reposer, par exemple près d’une petite roche, et un endroit pour se protéger des prédateurs.

 

Les bons endroits dans la rivière Romaine ne sont pas si nombreux. Ils se retrouvent surtout dans la section de rivière entre les Chutes à Charlie et la centrale de la Romaine-1. Étant donné qu’il y a eu plusieurs nids dans ce secteur faits par des reproducteurs sauvages, il y aura déjà des alevins sauvages dans ce secteur, ce qui  obligera la Société à bien disperser ses alevins. Dans la rivière Puyjalon, un tributaire de la Romaine, c’est un peu la même situation.

 

Avec dix fois plus d’alevins cette année, la Société planifiera minutieusement ses actions de façon à ce qu’ils trouvent tous une aire appropriée pour poursuivre leur développement dans leur milieu naturel.

 

 

 
 
Les saumons gardés au LARSA ont connu des croissances impressionnantes!
Crédit : JP Paquette
 
 
Les bassins du LARSA sont spécialement adaptés pour recevoir nos saumons.
Crédit : JP Paquette

 

% (oeufs déposés)
Pourcentage d'oeufs déposés par rapport au nombre d'oeufs requis.
19
Alevin
Juvénile d'âge 0+ qui n'a pas encore développé les marques caractéristiques des tacons. Par extension, le terme désigne tous les juvéniles d'âge 0+.
1
Capture sportive
Saumon qui est capturé et conservé. Ce terme exclut donc le saumon qui est remis à l'eau.
2
Jour-pêche
Un jour-pêche représente une journée ou une partie de journée de pêche sur une rivière (peu importe le nombre d'heures consacrées à l'activité).
3
Madeleineau
Saumon qui revient en rivière pour se reproduire, une première fois, après avoir passé un seul hiver en mer.
4
Montaison
Nombre de saumons qui reviennent à la rivière suite à un séjour en mer.
5
Oeufs déposés
Estimation du nombre d'oeufs déposés sur les frayères par les reproducteurs.
6
Oeufs requis
Nombre d'oeufs requis pour atteindre le seuil de conservation.
7
Prélèvement
Somme des captures sportives et des retraits.
8
Rédibermarin
Rédibermarin ou grand saumon : saumon qui a passé plus d'un hiver en mer. Ce terme englobe tous les grands saumons et exclut le madeleineaux.
9
Remise à l'eau
Saumon capturé et remis à l'eau vivant.
10
Reproducteur
Saumon adulte revenu à la rivière et présent au moment de la fraie.
11
Retrait
Saumon adulte retiré de la rivière autrement que par la pêche sportive.
22
Seuil de conservation
Nombre minimal d'oeufs nécessaire pour atteindre un niveau d'abondance qui permet l'exploitation optimale de la ressource à long terme.
13
Smolt
Smolt ou saumoneau : Saumon juvénile qui amorce sa première migration vers la mer.
21
Succès
Total des captures divisé par le nombre de jours-pêche.
15
Succès ajusté
Total des captures ET des remises à l'eau, divisé par le nombre de jours-pêche.
16
Tacon ou juvénile
Jeune saumon qui est toujours demeuré en rivière depuis sa naissance. Lorsqu'on veut spécifier l'âge, on utilise tacon 0+, tacon 1+, tacon 2+, etc., pour désigner des poissons à leur 1re, 2e, 3e, etc., année de vie.
17
Taux d'exploitation
Pourcentage de saumons en montaison qui sont capturés par la pêche.
18